Tino Sehgal

-

Jardin Japonais

Horaire : 29 et 30 avril 2016, 14h30 – 23h00 ; 30 avril 2016, 09h00 – 18h00

Né en Grande-Bretagne et résidant à Berlin, it’artiste Tino Sehgal mène un travail qui défie les dé- finitions habituelles de l’art contemporain, en créant des pièces qui pourtant s’avèrent s’inscrire précisément dans le champ de l’œuvre d’art. Il s’est fait connaître par des expositions personnelles au Guggenheim à New York, à la Tate Modern à Londres ou au Musée Stedelijk à Amsterdam. Les situations qu’il crée ne peuvent pas être facilement classées – elles ne ressemblent pas aux performances, concerts ou actions qui se produisent habituellement à un moment donné, mais se dévoilent tout au long de l’exposition ou, dans le cas de la Nuit Blanche de Monaco, pendant une journée et une nuit. Travaillant avec des protagonistes qu’il désigne sous le nom « d’interprètes », car ils interprètent littéralement ses instructions sur la manière dont l’œuvre se déploie, ces situations sont fondées sur les conversations ou rencontres qui surviennent dans la vie réelle, mais qui se démarquent du réel par le caractère fabriqué et programmé de la rencontre entre le spectateur et l’œuvre. Ces situations ne sont pas forcément photographiées ou documentées par un quelconque moyen, et il n’existe pas de document écrit pouvant être acheté, recueilli ou archivé en relation avec ces situations. Ainsi, Tino Sehgal cherche à créer des situations uniques, constitutives de chaque instant où elles sont vécues. Lors de la Nuit Blanche de Monaco, durant la journée et jusque dans la nuit, ses interprètes iront à la rencontre des visiteurs du Jardin Japonais, s’adressant à eux d’une façon tenue secrète par l’artiste.