Marko Lulic

Red Triangle Penetrating a Hexagon

Hexagrace, fresque de Victor Vasarely, terrasse publique de l’Hôtel Fairmont Monte-Carlo

Horaire : 29 avril 2016, 22h30 - 22h45

Durée : 15 minutes

Crédit photo : © Courtesy of Gabriele Senn Gallery, Vienna and the artist

Marko Lulic aborde le post-modernisme avec rigueur esthétique – et humour. En 2009, sur une place à Vienne, il réalisa, à partir des chiffres 99.73, une installation de la taille d’un panneau publicitaire. Il ne faisait pas là référence à une publicité pour une éventuelle station de radio mais plutôt au pourcentage honteusement élevé de votants qui se déclarèrent favorables à l’annexion de l’Autriche par l’Allemagne nazie en 1938. Inspiré par une émission télévisée des années 70 mettant en vedette Raquel Welch, dansant en tenue futuriste sexy devant des monuments modernistes, Marko Lulic en a réalisé une hilarante adaptation avec trois danseuses prenant des poses parmi des sculptures métalliques dans l’espace public créées par le défunt Erich Hauser – œuvres des années 1970 et 1980 du genre de celles qui peuplent maladroitement les zones piétonnières d’Allemagne (Space-Girl Dance, 2009). Pour la Nuit Blanche de Monaco, il va “réactiver”, en collaboration avec un groupe de danseurs, Hexagrace (1979) de Victor Vasarely, la gigantesque mosaïque hexagonale formant le toit de l’Auditorium Rainier III.

 

Marko Lulic (né en 1972 à Vienne) est un artiste dont l’oeuvre résulte du croisement entre modernisme architectural, idéologie et esthétisme. Lulic joue avec la nature première des monuments et sculptures publics, qu’il investit comme décor et qui, le temps de ses prestations, se révèlent autrement.

Il a réalisé de nombreuses expositions sur la scène nationale et internationale : Storefront for Art and Architecture, New York ; Musée d’Art Contemporain, Belgrade ; Oldenburger Kunstverein, MAK, Vienne ; Centre d’Art Contemporain Witte de With, Rotterdam ; Kunsthalle, Vienne ; Musée d’Art Contemporain, Zagreb ; Musée D’Art Contemporain Migros, Zurich ; 21er Haus / Belve- dere, Vienne ; Lentos Kunstmuseum Linz, Kunstverein Heilbronn, Grazer Kunstverein, Kunsthalle St. Gallen et Frankfurter Kunstverein.

Son travail a également été exposé à La Biennale de Sydney ; la 12e Exposition Suisse de Sculpture, Bienne ; le Salon d’Octobre, Belgrade ; la Biennale d’architecture de Chicago. Au cours de ces dernières années, il a aussi organisé plusieurs expositions à la Vienna Secession, au Siemens Arts Program et au Musée d’Art contemporain de Belgrade. Il a reçu de nombreux prix, notamment le Kardinal König Kunstpreis, le prix de la Fondation Alfried Krupp von Bohlen und Halbach et le prix de la Fondation Erich Hauser. Depuis ces cinq dernières années, il enseigne à l’Académie des Beaux-Arts de Vienne.