Doug Aitken

Modern Soul

Plage du Larvotto

Horaire : 29 avril 2016, 19h30 - 20h10

Durée : 40 minutes

Doug Aitken, Cloud Plane (Slipstream), 2015
Crédit photo : © Jeff McLane
Avec l’aimable autorisation de l’artiste ; 303 Gallery, New York ; Galerie Eva Presenhuber, Zurich ; Victoria Miro Gallery, London, and Regen Projects, Los Angeles

Doug Aitken, un des artistes américains les plus importants de sa génération, a présenté son travail dans de nombreux musées à travers le monde, notamment le MOMA de New York ou le musée d’Art Moderne de Paris. Dès le début des années 1990, le son et le rythme ont joué un rôle particulièrement important dans les installations vidéo de Doug Aitken. Dans Song 1 (2012), par exemple, il transpose la langue d’Americana du milieu du 20ème siècle – les balades nocturnes en voiture, les dîners, les néons et la chanson I only have eyes for you. Avec des œuvres telles que Sonic Fontaine (2013-2015), qui présente une fontaine électronique distillant des gouttes d’eau dans une piscine, Doug Aitken a démontré qu’il peut travailler directement avec les éléments. Spécialement conçu pour la Nuit Blanche à Monaco, avec une composition musicale créée en collaboration avec Christian Hamouy, l’artiste réalisera une nouvelle pièce qui transformera le ciel, en synchronisation avec un ensemble rythmique qui se jouera sur la plage du Larvotto.

Avec la participation des des percussionnistes : Gisèle DAVID, Christian BINI, Jonathan FARALLI, Claudio BETTINELLI, Silvia SANDRONE, Raphaël SIMON, Philippe SERRA, Régis FAMELART, Juliette SERRIE et Christian HAMOUY

 

Doug Aitken (né en 1968 en Californie) vit et travaille à Los Angeles et New York. Reconnu pour ses installations artistiques innovantes, il entraîne le public dans un univers où le temps, l’espace et la mémoire représentent des concepts fluides.
Dans son travail il utilise à la fois la photographie, la sculpture, l’architecture, le cinéma, le son, l’installation et la vidéo.
Il a participé aux éditions 1997 et 2000 de la Whitney Biennal et a gagné le prix international de la Biennale de Venise en 1999 pour « Electric Earth ». Il a également été lauréat du Nam June Paik Art Center Prize en 2012 et du Smithsonian Magazine American Ingenuity Award : Visual Arts en 2013.
Expositions personnelles et collectives : Whitney Museum of American Art ; The Museum of Modern Art ; Vienna Secession ; Serpentine Gallery, Londres ; Centre Georges Pompidou, Paris.